Ce « beau passage » où sa mère a vécu ses derniers moments, comme dans un hôtel 5 étoiles

01-09-2021

Chaque heure, sans la quitter, être auprès d’elle jusqu’à la toute fin, s’endormir à ses côtés. Anick Robillard se rappelle ainsi les derniers moments passés avec sa mère à la Maison, en 2018.


Elle parle de tout l’amour qu’elle, ainsi que les membres de sa famille, y ont reçu dans cette Maison qu’elle appelle un « resort ».« La seule certitude qu’on a dans la vie, c’est qu’on va partir un jour. Il faut que ce soit un beau passage… », laisse-t-elle tomber lors d’un entretien téléphonique.


Elle participera à la marche annuelle de la Maison, avec des proches et des amis. Avec son équipe Les Volontaires, elle a déjà dépassé son objectif!


Sans doute se remémorera-t-elle, en marchant pour la Maison, ces moments lumineux du séjour de sa mère. Comme la musique sublime de la harpiste, ou les bains avec chandelles et musique qui apaisaient sa mère, ainsi que le confort physique et le soutien psychologique dont ont pu bénéficier les membres de sa famille. Ou tout comme elle a surgi dans sa mémoire lors de notre entretien, cette musique que sa mère avait choisie pour la marche de sa sortie, vers son dernier repos.