Recevoir le diagnostic qu’une personne qu’on aime a hérité d’un de nos gènes défectueux est tout un choc. Ma petite-fille Morgane a reçu cet héritage et, à 18 ans, Morgane mord dans la vie malgré tout ce que cela peut signifier.  

En 2019, la preuve est faite qu'il est possible, en effectuant une correction sur un gène, de modifier les conséquences d'un diagnostique grave qui jusqu'à maintenant ne laissait aucun espoir d'amélioration 

Les nouvelles technologies mises à la disposition des chercheurs permettent de découvrir des traitements qu’on n’aurait jamais pu seulement imaginer.

À l'étape des essais cliniques le financement est un important déterminant. 

Financer la recherche du Dr Jacques P. Tremblay sur l'ataxie de Friedreich, par le billet de la fondation du CHU de Québec,  va permettre de développer des traitements pour des milliers de personnes atteintes d'une maladie héréditaire.

Votre don va directement à la recherche du Dr Tremblay sur l'ataxie de Friedreich.

La recherche sur l'ataxie de Friedreich, dont Morgane est atteinte, est très avancée. Impossible de rester les bras croisés quand la maladie, elle, n'attend pas.

Merci de contribuer à la concrétisation d’un projet de recherche dont la finalité permettra la correction de gènes défectueux dans des conditions qui respectent les règles d'éthique établies.

Une grand-maman comme toutes les grands-mamans

Listes des donateurs

Michel Côté 500 $

Jean-Robert Ouellet 200 $

Hélène Pagé 150 $

Michel Roy 100 $

Suzanne Bergeron 50 $

Nadia Berghella 50 $

Marie D St-Pierre 30 $

Rachelle B. Tremblay 25 $

Andrée Côté 25 $

HN 20 $

MC 20 $