FRANÇOIS DROLET
Médaillé olympique aux Jeux d’hiver de 1998 à Nagano

 

Les raisons de mon implication dans le projet


Les commotions cérébrales sont devenues un fléau en patinage de vitesse courte
piste. Les patineurs sont de plus en plus à risque eux qui filent à 50 kilomètres
à l’heure.

Je souhaite que les recherches liées à ce projet puissent nous fournir des pistes de
solutions. Peut-être que ça pourra nous aider à développer des produits pour que
les patineurs soient plus en sécurité.

Surtout, je souhaite qu’on comprenne mieux cette blessure et qu’on arrive à mieux
la traiter de façon à minimiser les impacts sur la santé présente et futur des athlètes
touchés.

 

Prix offert 


Une journée champêtre VIP en juillet à Québec en compagnie d’olympiens.

 

Clip vidéo


Donateurs

Lucie-Hélène Desrosiers 20 $

Caroline Leclerc 20 $