Recherche 2018 et perspectives 2019

                                                                                 Hopital


Nouvelles des recherches en leucémie aiguë à l’HMR en 2018 et perspectives pour 2019

Sur le plan de la recherche clinique, les cliniciens-chercheurs du programme de leucémie aiguë de l’Hôpital Maisonneuve-Rosemont (HMR) participent à d’importantes études cliniques depuis 2018. Une de ces études (ALC4, ECOG E1910) évalue un nouvel anticorps thérapeutique, le Blinatumomab, qui cible les cellules de leucémie aiguë lymphoblastique B, en combinaison avec la chimiothérapie. Une autre étude a comme objectif d’évaluer l’efficacité du Gilteritinib, un nouvel inhibiteur d’une mutation dans un gène appelé FLT3 dans la leucémie myéloïde aiguë (LMA) en rechute. De plus dans la LMA, l’équipe de l’HMR a participé à une étude portant sur un inhibiteur de la protéine BCL2, le Venetoclax, en combinaison avec une chimiothérapie à faibles doses. Les résultats de cette étude sont en cours d’analyse mais les résultats préliminaires des études cliniques précédentes avec cette combinaison sont très prometteurs.

L’équipe de recherche multidisciplinaire Leucegene (https://leucegene.ca/) dirigée par les Drs Guy Sauvageau et Josée Hébert de l’HMR a obtenu une importante subvention de Génome-Québec et Génome-Canada en médecine de précision dans la LMA. Les objectifs de ce projet qui a débuté en 2018, sont de découvrir de nouveaux biomarqueurs permettant de choisir la meilleure thérapie pour chaque patient et de découvrir de nouveaux traitements particulièrement pour les sous-types génétiques défavorables pour lesquels les thérapies actuelles sont peu efficaces. Une collaboration avec la pharmaceutique Bristol-Myers Squibb a été établie dans le cadre de ce projet d’envergure.

Enfin, la Banque de cellules leucémiques du Québec (https://bclq.org/fr/), une infrastructure de recherche provinciale localisée au Centre de recherche de l’HMR, possède maintenant une collection d’échantillons hautement caractérisés sur le plan génétique et clinique provenant de plus de 1000 patients leucémiques. La BCLQ sera au cœur de 4 grands projets ayant débuté en 2018 et regroupant plusieurs chercheurs de différentes institutions, dont un programme en immunothérapie de la LMA subventionné par le Terry Fox Research Institute et d’autres partenaires, et 3 projets subventionnés par Oncopole.

Tous ces projets permettront certainement dans les 4 prochaines années de découvrir des traitements plus efficaces dans les leucémies aiguës et apportent un nouvel espoir pour les patients. Le but du Fonds Antoine Loranger est de pouvoir offrir aux patients l’opportunité de participer aux études cliniques qui ont comme objectif d’améliorer le traitement et la survie dans les leucémies aiguës. En mon nom personnel et au nom de toute notre équipe, j’aimerais vous remercier très chaleureusement pour vos efforts, vos dons et votre soutien à cette importante cause.

Josée Hébert MD, FRCPC

Hématologue, Programme de leucémie, HMR