Vincent Gervais l’a son bras robotisé

2019-09-18

Vincent Gervais l’a son bras robotisé


Après quelques années de patience et d’effort, Vincent Gervais a finalement obtenu le bras robotisé d’assistance tant espéré. Le président de la fondation Le Pont vers l’autonomie, Samuel Fleurent Beauchemin, lui en a fait la remise au cours d’une rencontre pour le moins émotive.


Vincent avait 8 ans lorsqu’on lui a diagnostiqué la musculaire de Duchenne. Constatant que ses mouvements étaient plus difficiles, ses parents ont consulté des spécialistes qui leur ont annoncé la terrible nouvelle. Malgré son handicap, Vincent rêve de pouvoir concevoir des dispositifs simples et peu coûteux permettant aux entreprises et organismes d’adapter facilement leurs installations aux réalités des personnes à mobilité réduite. Il est un jeune homme souriant et toujours de bonne humeur faisant preuve d’une grande résilience. Il a toujours plein d’idées afin d’aider les autres.


L’état de Vincent, maintenant âgé de 18 ans, est dégénératif. Il a perdu l’usage de ses jambes et n’a plus beaucoup de force dans ses bras. Il a besoin de son bras robotisé pour ouvrir des portes lourdes, ramasser des objets au sol, prendre une collation et se servir à boire. L’équipement lui permet également de réduire la pression sur les proches aidants qui doivent l’accompagner à toute heure de la journée. « Le jeune âge de Vincent en faisant un excellent candidat pour un bras robotisé. Il a également toute sa tête et sera ainsi en mesure de l’utiliser à son plein potentiel afin d’acquérir une meilleure qualité de vie, explique M. Fleurent Beauchemin. Nous souhaitons que le bras favorise la poursuite de ses études, l’aide à communiquer plus facilement avec son entourage, lui donne un sentiment de confiance et de positivisme face à l’avenir et améliore son bien-être général et celui de ses proches aidants »